Fernando Pérez

Fernando Pérez

Né en 1944 à La Havane, Fernando Pérez a fait des études de langue et littérature hispaniques à l’Université de La Havane.

Il entre à l’ICAIC (Institut Cubain d’Art et d’Industrie Cinématographiques) en 1962 tout d’abord comme assistant de production et puis comme assistant de réalisation. En 1975, il débute sa carrière comme documentariste et parallèlement, il participe à la réalisation de éditions du nombreux Noticiero ICAIC Latinoamericano sous la direction de Santiago Alvarez.

En 1982, il reçoit le Premio Casa de las Americas pour son livre Corresponsales de guerra décrivant la lutte des jeunes cinéastes contre Somoza au Nicaragua. Il a réalisé son premier long métrage de fiction en 1987 Clandestinos qui a été primé au festival de Sundance, à la Biennale de Berlin et à l'IFFR de Rotterdam. Depuis une dizaine de fictions ont suivi : films historiques, drame ou portraits, toutes sont multi primées dans des festivals du monde entier. Ses quatre derniers films sont distribués dans plusieurs pays d’Europe, d’Asie et d’Amérique latine. 

En 2007, il reçoit le Prix national de Cinématographie de Cuba. Il a travaillé comme critique de cinéma pour la revue CINE CUBANO ainsi que pour de nombreuses publications et il intervient en tant qu’enseignant à EICTV (Escuela Internacional de Cine y Televisión de San Antonio de los Baños) depuis sa création.

Il est aujourd’hui considéré comme l’un des réalisateurs les plus représentatifs du cinéma cubain.

Il sera présent à quatre occasions, le 7/03 à 20H lors de l'inauguration pour présenter José Marti : el ojo del canario, le 9/03de 14H à 16H30 pour une leçon de cinéma autour du "Noticiero Latinoamericano" avant Thierry Deronne et à 20H30 pour Suite Habana et enfin le 10/03 pour Ultimos en La Habana

Filmographie
  • 1987 - Clandestinos

  • 1990 - Hello Hemingway

  • 1994 - Madagascar

  • 1998 - La Vida Es Silbar

  • 2003 - Suite Habana